Trifolium fragiferum

Nom commun : Trèfle porte-fraise.


Famille : Fabaceae


Feuillage : Trèfle à feuillage persistant, d'un beau vert lumineux en fin d'hiver et au printemps. Le feuillage devient vert sombre en été. Les tiges horizontales s'enracinent au contact du sol et la plante forme un vigoureux couvre-sol tapissant. Le Trifolium fragiferum convient comme moquette végétale pour des surfaces moyennes ou grandes (100 m² et plus). C'est un couvre-sol robuste de culture facile, supportant un piétinement intensif ainsi que le passage de véhicules (aire de stationnement ou allée de circulation vers un garage). Entretien : arrosage régulier et désherbage manuel soigneux la première année, jusqu'à couverture totale. Les années suivantes, un désherbage occasionnel est nécessaire. (environ 2 fois fois par an). On peut remplacer le désherbage par une tonte occasionnelle qui coupe les éventuelles adventices pour qu'elles se fondent dans le tapis de trèfle porte-fraise. Aucune fertilisation n'est nécessaire, le trèfle porte fraise ayant la faculté de s'auto-fertiliser grâce à ses racines munies de nodules fixateurs d'azote. Avantages : couvre-sol robuste de culture facile ; croissance rapide la première année. Peu exigeant sur la nature du sol. Peut être planté dans un gazon existant pour faire évoluer un gazon traditionnel vers une pelouse plus naturelle moins exigeante en eau. Inconvénients : En période chaude et humide, le feuillage peut être sensible à des maladies cryptogamiques comme la rouille ou l'Oïdium, qui ne sont pas gênants pour la plante mais qui rendent le feuillage disgracieux. Une tonte occasionnelle permet d'éliminer les feuilles atteintes et de régénérer le feuillage. Associations possibles : - Le Trifoliium fragiferum peut être planté en mélange avec Phyla nodiflora var. canescens, Achillea crithmifolia et Cynodon 'Santa Ana' pour composer un couvre-sol d'aspect sauvage, peu exigeant en entretien une fois qu'il est bien installé. Ce type de mélange est adapté à un piétinement intensif ainsi qu'au passage occasionnel de véhicules (allée d'accès au garage, parking végétalisé). - le Trifolium fragiferum peut également servir de tapis de base pour une "pelouse naturelle" comprenant des espèces comme Achillea millefolium, Prunella vulgaris, Lotus corniculatus, Plantago coronopus, Potentilla verna, Trifolium repens, Ajuga reptans et Sanguisorba minor. La densité de plantation est variable selon le résultat recherché. Elle peut être par exemple de 3 Trifolium fragiferum au m², complétés par un pied au m² de vivaces complémentaires plantées d'une manière aléatoire. Une pelouse naturelle à base de Trifolium fragiferum est facile à mettre en place sur des surfaces moyennes à partir de jeunes plants élevés en godets. Pour les grandes surfaces, un semis en pleine terre est possible également mais la lenteur de germination rend l'installation de la pelouse souvent décevante (plus d'infos : voir le livre Alternatives au gazon).  


Floraison : Fleurs mellifères rose clair d’avril à juin.


Hauteur : de 2 à 15 cm, selon la fréquence et l’intensité du piétinement. Dans les zones fréquemment piétinées aucune tonte n'est nécessaire, le tapis restant naturellement très ras toute l'année. Dans les zones peu fréquentées une tonte tous les quinze jours au printemps permet de conserver un tapis très ras.


Largeur : 50 cm et plus.


Densité de plantation : 4 godets au m² pour une couverture en un an (espacement à la plantation : 50 cm).


Rusticité : -15 °C et plus froid (le feuillage devient partiellement caduc à partir de -8 à -10 °C environ).


Code de sécheresse : 3. Dans la région de Montpellier, un arrosage en profondeur tous les quinze jours en été permet d'obtenir un tapis restant bien vert (15 litres par m² à chaque arrosage, soit 15 mm de pluviométrie). Dans les autres régions de France, l'arrosage est à moduler en fonction de la zone climatique. En cas de sécheresse prolongée, le trèfle porte-fraise perd une partie de ses feuilles en courant d'été puis reverdit dès les premières pluies d'automne. Le trèfle porte-fraise résiste mieux à la sécheresse lorsque le tapis est maintenu très ras (piétinement intensif ou tontes régulières au printemps). 


Sol : indifférent, mais pousse plus rapidement en sol souple, bien décompacté en profondeur. Supporte bien le calcaire.


Exposition : soleil.


Piétinement : Supporte un piétinement intensif ainsi que le passage occasionnel de véhicules.


Entretien : Entretien : arrosage régulier et désherbage manuel soigneux la première année, jusqu'à couverture totale. Les années suivantes, un désherbage occasionnel est nécessaire. (environ 2 fois fois par an). On peut remplacer le désherbage par une tonte occasionnelle qui coupe les éventuelles adventices pour qu'elles se fondent dans le tapis de trèfle porte-fraise. Aucune fertilisation n'est nécessaire, le trèfle porte fraise ayant la faculté de s'auto-fertiliser grâce à ses racines munies de nodules fixateurs d'azote.


Avantages : Couvre-sol robuste de culture facile ; croissance rapide la première année. Peu exigeant sur la nature du sol. Peut être planté dans un gazon existant pour faire évoluer un gazon traditionnel vers une pelouse plus naturelle moins exigeante en eau.


Inconvénients : En période chaude et humide, le feuillage peut être sensible à des maladies cryptogamiques comme la rouille ou l'Oïdium, qui ne sont pas gênants pour la plante mais qui rendent le feuillage disgracieux. Une tonte occasionnelle permet d'éliminer les feuilles atteintes et de régénérer le feuillage.


Origine : Europe, Afrique du Nord, Asie Mineure, îles Canaries, Madère.


Utilisation : pelouse sauvage en mélange, parking végétalisé, dallage, alternative au gazon pour zones régulièrement piétinées, avec un arrosage complémentaire selon la zone climatique.


Plantation en mélange : Le Trifolium fragiferum peut être planté en mélange avec Phyla nodiflora var. canescens, Achillea crithmifolia et Cynodon 'Santa Ana' pour composer un couvre-sol d'aspect sauvage, peu exigeant en entretien une fois qu'il est bien installé. Ce type de mélange est adapté à un piétinement intensif ainsi qu'au passage occasionnel de véhicules (allée d'accès au garage, parking végétalisé). Le Trifolium fragiferum peut également servir de tapis de base pour une "pelouse naturelle" comprenant des espèces comme Achillea millefolium, Prunella vulgaris, Lotus corniculatus, Plantago coronopus, Potentilla verna, Trifolium repens, Ajuga reptans et Sanguisorba minor. La densité de plantation est variable selon le résultat recherché. Elle peut être par exemple de 3 Trifolium fragiferum au m², complétés par un pied au m² de vivaces complémentaires plantées d'une manière aléatoire. Une pelouse naturelle à base de Trifolium fragiferum est facile à mettre en place sur des surfaces moyennes à partir de jeunes plants élevés en godets. Le Trifolium fragiferum peut enfin être utilisé avec Achillea millefolium pour coloniser progressivement une vieille pelouse existante, sans avoir besoin de retourner l’ensemble du terrain.


Taille du pot : Godet 7x7x8


Tarifs :
Prix unitaire : 1.90 €
Quantité >10 : 1.70 €
Quantité >100 : 1.55 €
Quantité >1000 : 1.40 €


Trifolium fragiferum au pied de platanes (mairie d'Auch)
Trifolium fragiferum, feuillage très vert en fin d'hiver grâce au mécanisme d'autofertilisation